Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Préservatif végan : 8 marques (à tester… !)

Temps de lecture : 8 min
Préservatif végan
© Deon Black / Pexels

“C’est chô, ça brûle” comme dirait le groupe Magic System. Et c’est l’effet que peuvent avoir les préservatifs sur la peau pour les personnes allergiques au latex. Heureusement, l’abstinence n’est pas la seule solution qui s’offre à vous, vous pouvez aussi vous tourner vers le préservatif végan. Mais est-il fiable, confortable et respectueux ? Et vers quelles marques de préservatifs se tourner ? On y répond tout de suite.

Est-ce que les préservatifs sont végans ? 🐰

La plupart des préservatifs ne sont pas végans – les préservatifs conventionnels notamment -, car ils contiennent de la caséine, une protéine issue du lait, qui est un sous-produit de l’élevage laitier. Elle est reconnaissable à cette odeur âcre lorsque l’on ouvre l’emballage d’un préservatif.

Cette protéine provient du lait de la vache et parfois de la chèvre. Lorsque le lait s’acidifie, le lactosérum et le caillé se séparent, et c’est dans le caillé que se trouve la caséine. Celle-ci permet aux préservatifs en latex d’être plus minces, lisses et souples.

Et en plus de la caséine, certaines marques utilisent également des os et de la gélatine pour fabriquer ces protections.

Mais il y a un hic, et même plusieurs.

Les problèmes des préservatifs “classiques” ⚠️

En effet, ces préservatifs présentent plusieurs inconvénients :

  • une augmentation de la sensibilité aux produits laitiers des personnes qui y sont allergiques ;
  • pour les personnes concernées par la cause animale, le financement des industries qui exploitent et/ou réalisent des tests sur animaux ;
  • le maintient d’industries polluantes : d’après un rapport de 2010 de la FAO (Organisation Mondiale des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture), l’industrie du lait est responsable d’environ 4 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales.

L’impact de nos fameuses capotes n’est pas à minimiser, car près de 27 milliards ont été vendues en 2015 selon Planetoscope et le taux de croissance annuel du marché du préservatif est estimé à 7,82 % pour la période 2021-2026 d’après un rapport de Mordor Intelligence.

Pour ces différentes raisons, une partie des consommatrices et consommateurs ont choisi de se tourner vers des préservatifs végans.

Peut-on connaître la composition des préservatifs ? (caséine, polyuréthane, gluten, etc.) 🔬

Eh bien, ce n’est pas si simple… La plupart des fabricants n’indiquent pas les composants qu’ils utilisent pour fabriquer leurs préservatifs, car ces derniers sont classés dans la catégorie “dispositif médial de classe 2” (tout comme les tampons hygiéniques et couches pour bébé). Les marques n’ont donc pas l’obligation de lister leurs ingrédients.

Aussi, et sans que cela soit mentionné, on peut trouver des stabilisateurs, arômes et conservateurs qui peuvent causer des irritations, démangeaisons, rougeurs et autres allergies, ainsi que des perturbateurs endocriniens comme le démontre une enquête du site Le Lanceur. Ce qui pose un problème étant donné qu’ils sont en contact direct avec les parties intimes.

Notez que très souvent, lorsque les produits ne contiennent pas d’ingrédient dit problématique, les marques en font un atout de vente et le font apparaître sur les emballages. D’ailleurs, certaines marques spécifient qu’il n’y a pas de gluten dans leurs préservatifs (comme vous le verrez par la suite). Argument vide de sens ? Eh bien pas nécessairement, car il semblerait que de la farine puisse être utilisée dans le processus de production.

Pour ce qui est de vérifier la présence d’ingrédients d’origine animale comme la caséine, on y vient juste après.

Comment remplacer les préservatifs traditionnels ?

Il n’est donc pas question de fabriquer sa propre contraception avec des feuilles trouvées par terre, ni même d’opter pour la méthode du retrait.

➡️ Les préservatifs sont les meilleurs dispositifs connus pour éviter les maladies sexuellement transmissibles (MST) et Infections Sexuellement Transmissibles (IST) ainsi que les grossesses non désirées (même s’il n’y a pas de risque zéro). On ne le répétera donc jamais assez : protégez-vous !

Et même si vous n’avez pas accès à des préservatifs végans, le plus important reste de vous protéger : donc végan ou non, mettez un préservatif.

Privilégier des préservatifs végans en se fiant au label

Certains fabricants de préservatifs ont réussi à mettre sur pied un nouveau procédé de fabrication permettant de se passer de caséine. Ils sont produits à température légèrement supérieure à celle habituelle des préservatifs classiques afin d’être plus souples et plus lisses.

Cependant, gardez en tête que certaines marques peuvent très bien proposer des préservatifs végans, mais réaliser des tests sur animaux pour autant.

Pour reconnaître les préservatifs végans réalisés sans tests sur animaux, il existe plusieurs certifications :

  • le V-label international (il certifie également qu’ils ne sont pas testés sur les animaux) ;
  • le label de la Vegan Society (idem, aucun test sur animaux ne doit avoir été effectué) ;
  • le label PETA (selon ce qui est indiqué sur le logo, il garantit que le produit est vegan ET cruelty-free ou l’un des deux, la mention “cruelty free” fait référence au fait qu’il n’y ait pas eu de tests sur les animaux).
Label vegan international
Label vegan international
Label de la Peta
Label de la Peta
Label de la Vegan Society
Label de la Vegan Society

Ce n’est pas tout, veillez également à ce que les préservatifs respectent les réglementations en vigueur de sécurité et arborent :

  • la certification NF : un label attribué par l’AFNOR (Association française de normalisation) certifiant que les préservatifs répondent à des normes françaises plus spécifiques ;
  • ou la certification européenne (CE) ;
  • ou encore la certification FDA (Food and Drug Administration) : il s’agit de l’agence américaine des denrées alimentaires et des produits pharmaceutiques et médicaux, c’est elle qui donne l’autorisation de mise sur le marché américain.

Ces préservatifs sont-ils biodégradables ?

En théorie non, car la date d’expiration obligatoire est de 5 ans. La biodégradation commence par l’apparition de petits trous, cela ne serait donc pas compatible avec la fonction des préservatifs. Mais il se trouve que l’une des marques mentionnées juste après a réussi cet exploit.

Les préservatifs “naturels” et bio n’existent pas

Petit aparté à propos des préservatifs “naturels” et bio.

Le terme “naturel” ne signifie pas grand chose, car à quelle phase de transformation un produit n’est plus naturel et pourquoi ? Est-ce pertinent ? En plus de ça, ce qui est dit “naturel” ne s’associe pas toujours à ce qui est positif (une tornade est naturelle et pourtant elle peut causer des dégâts, tandis que des lunettes sont des objets fabriqués, à base de matières transformées, et donc à priori non “naturels”, et pourtant très utiles). Voilà, très brièvement, pourquoi nous préférons ne pas employer ce terme ou le moins possible.

Enfin, à ce jour, les additifs ajoutés aux préservatifs pour qu’ils respectent les normes en vigueur ne permettent pas de les fabriquer selon les conditions du bio.

Est-ce que les prix sont plus élevés ? 💰

Certaines marques de préservatifs végans s’alignent sur les prix du marché. Mais pour la plupart, les prix sont légèrement plus élevés – bien souvent de quelques centimes – que les préservatifs conventionnels du fait d’une démarche éthique plus coûteuse ou bien parce qu’il s’agit de jeunes marques qui ont des coûts de production plus conséquents.

Les 8 marques de préservatifs végans à tester ! ➡️

Maintenant, place à la sélection.

👉 Toutes les informations indiquées ci-dessous sont celles fournies par les marques. Une grande partie de ces préservatifs sont trouvables en magasins bio, magasins spécialisés ou sur des boutiques en ligne.

Fair Squared

C’est probablement la marque de préservatifs végans la plus connue et c’est d’ailleurs elle qui réalise des capotes biodégradables. Les préservatifs Fair Squared sont conçus à partir de latex de caoutchouc issu de plantations d’hévéa certifiées commerce équitable provenant de la région du Tamil Nadu, au sud de l’Inde, et la matière première est travaillée en Allemagne. Les huiles utilisées dans leurs produits sont toutes labellisées bio et l’entreprise compense toutes ses émissions CO2.

La marque propose une grande gamme de produits intimes (aromatisés à la fraise, colorés en rouge ou encore des lubrifiants). Il existe même une gamme de préservatifs ultra thin (ultra fins).

  • sans gluten, benzocaïne ou caséine ;
  • promesse d’une livraison avec un emballage discret ;
  • préservatifs compostables ;
  • certifiés CE, végan, Fair Rubber et Fair Trade ;
  • une partie des bénéfices de Fair Squared est reversée à la reforestation.

Glyde

Glyde est une marque australienne de préservatifs vegans au sous-titre “The Vegan Condom Company” (on ne peut pas faire plus clair). La caséine est remplacée par de l’extrait de chardon. Les préservatifs sont fabriqués et emballés en Malaisie avec un accent porté sur les conditions de travail des employés. Vous trouverez plusieurs références dont des préservatifs parmi les plus fins sur le marché. Il existe plusieurs parfums : fraise, cola, myrtille, vanille, baies sauvages.

  • certifié CE, FDA et Vegan Society ;
  • sans gluten, caséine ni spermicide.

Einhorn

Einhorn (“licorne” en allemand) est une marque allemande aux packagings très originaux ressemblant à des paquets de chips (il en existe près de 17 différents). 50 % des profits sont réinvestis dans des projets sociaux et durables sur toute la chaîne d’approvisionnement (vous pouvez les découvrir sur le site de la marque). Quant aux capotes, elles sont lubrifiées et composées de latex végétal labellisé commerce équitable.

  • certifiés PETA, CE, Faitrade et Regenerative Rubber Initiative ;
  • la moitié des bénéfices est investie dans des projets durables.

My Lubie

Marque française qui propose des préservatifs ultra fins et des lubrifiants à base d’eau. Fabriqués en Allemagne, les préservatifs sont faits à partir de latex végétal équitable, sans ingrédients controversés, sans odeur. D’après My.Lubie, ils procurent une “impression de peau contre peau”.

  • sans ingrédients controversés, caséine, parfum ;
  • certifiés CE et Regenerative Rubber Initiative.

My.Size

My.Size propose différentes tailles de préservatifs : de 45mm à 72mm. C’est l’une des rares marques à proposer autant de largeurs. Elle propose un schéma permettant de connaître la taille adaptée à la largeur de votre engin. La marque indique que les préservatifs sont végans et non testés sur les animaux, mais aucun label ne peut le certifier. Le latex est d’origine végétale.

  • étiquetés CE ;
  • pas de label vegan à notre connaissance.

Xo!

Les préservatifs vegans sont issus d’une fabrication éco-responsable, conçus avec du latex végétal provenant d’une agro-foresterie équitable. La marque Xo! propose différentes gammes de préservatifs dont des préservatifs ultra-fins procurant une sensation de peau nue d’après la marque. Les préservatifs ne sont pas fabriqués dans l’Union Européenne.

  • sans gluten, parfum, benzocaïne, caséine, talc, nonoxynol-9 ou dérivés pétrochimiques ;
  • certifié vegan, Regenerative Rubber Initiative.

Billy Boy

Les préservatifs de la marque Billy Boy sont fabriqués en Allemagne avec du latex en caoutchouc végétal. La marque entreprend différentes actions en faveur du développement durable : sites de production utilisant de l’électricité issus d’énergies renouvelables et soutient au projet régional de protection des forêts sur la côte de Rostock. Attention, certains préservatifs sont végans, mais ce n’est pas le cas pour tous (notamment les Billy Boy Green Love).

  • certifié CE et Tüv (l’équivalent de la NF allemande) ;
  • la marque est engagée sur le plan environnemental.
  • tous les préservatifs ne sont pas végans.

Hex de Lelo

Lelo est une marque suédoise à l’esprit luxueux, innovant et au design travaillé, elle a même reçu différents prix. Ses préservatifs ultra-fins Hex ont une structure interne hexagonale unique qui assure sécurité, confort et un maximum de plaisir. Ses préservatifs haut de gamme sont réalisés avec du latex en caoutchouc végétal. La marque déclare que ses produits sont végans, mais nous n’avons pas trouvé de certification.

  • emballage discret ;
  • préservatif à la conception innovante ;
  • végan, mais pas de certification ;
  • certifié CE.

Un petit mot sur Green Condom Club et Sustain Natural

Les marques Green Condom Club et Sustain Natural ne semblent plus commercialisées.

Green Condom Club a fait partie des précurseurs en termes de préservatifs éthiques et a été créée par la chimiste suissesse Gabrielle Lods. C’est même la première marque à avoir inscrit les composants sur la boîte de préservatifs. Pour ce qui est de Sustain Natural, il s’agissait de la seule marque américaine à proposer des produits intimes et des préservatifs végans.

Quelle est la meilleure marque de préservatif végan ? 👌

À notre humble avis, Fair Squared est sans doute la meilleure marque de préservatifs végans.

On vous explique :

  • c’est l’une des premières marques véganes de préservatifs arrivées sur le marché donc elle a accumulé plus rapidement d’expérience pour l’amélioration ses produits ;
  • elle a une super démarche écoresponsable ;
  • il y a un large choix de préservatifs ;
  • l’envoi des préservatifs se fait en toute discrétion.

Cependant, on garde en tête que chaque physionomie et chaque peau reste différente. Donc, il est tout à fait possible que d’autres préservatifs vous conviennent mieux et vous apportent plus de sensations.

Quel est le meilleur préservatif végan sans latex ? 🤷

Malheureusement, nous n’avons pas trouvé de marque de préservatif végan sans latex, donc difficile d’y répondre. Si vous en connaissez, faites-nous en part !

Si vous souhaitez un préservatif sans latex, tournez-vous vers des capotes faites en polyuréthane, nitrile ou polyisoprène.

Et les préservatifs féminins végans et les lubrifiants dans tout ça ?🧴

Malheureusement, pour ce qui est des préservatifs féminins, on n’en a pas trouvé (là encore, si vous en connaissez, nous sommes tout ouïs).

Concernant les lubrifiants, ils peuvent parfois contenir de la gélatine animale pour rendre la texture plus épaisse, mais il existe des alternatives. Certaines des marques présentées ci-dessus proposent des lubrifiants vegans et comestibles comme FairSquared ou My Lubie.

Mais il en existe d’autres :

Tous les lubrifiants présentés ci-dessus sont compatibles avec des préservatifs. D’ailleurs, à chaque fois que vous souhaitez achetez un lubrifiant ou autre gel sensuel, vérifiez bien sa compatibilité, certains n’ont pas été testés avec des préservatifs.

Cet article n’est pas sponsorisé, cependant nous avons intégré des liens d’affiliation vers les plateformes proposant ces options : Greenweez, Rue des plaisirs, Passage du désir et DocMorris.

Newsletter sur téléphone